Classifications, Hans Kuhn et Jorge Luis Borges

Deux catalogues coexistaient à la Bibliothèque Sino-Internationale : les livres chinois anciens faisaient usage de la classification classique chinoise en quatre catégories : ouvrages classiques (jing 经), historiques (shi史), philosophiques (zi 子) et collections littéraires (ji 集). Les livres chinois post-1911, et les livres en langues occidentales, étaient, quant à eux, classés par nom d’auteur 1Tsi Lun, Catalogue des livres sinologiques en langues autres que le Chinois de la Bibliothèque Sino-Internationale, Genève, 1939

La question de la classification des connaissances fascinait Li Shizeng, qui avait développé très tôt un intérêt pour Diderot et son encyclopédie. Durant les années 1940, il lance le projet d’une encyclopédie universelle sur le modèle imaginé par H.G. Wells (World Brain 1937), modèle qui préfigure remarquablement les grandes encyclopédies en ligne Wikipedia ou Baidu-Baike.
De ce grand projet, Yang Jialo (楊家駱 1912-1991) publiera en 1946 un premier volume : Encyclopedia Quatuor Bibliothecarum = 四庫全書學典.
Une réédition en 1953 inclut une longue préface de Li Shizeng, dans laquelle il lie ce projet encyclopédique avec sa vision d’une Confédération mondiale :
The Encyclopedia is the World Confederation of knowledge, while the Confederation is the practical application of the Encyclopedia to the promotion of a better world.2The World Encyclopedia and The Complete Works of the Four Libraries / by Yi Yu-Ying and Yang Chia-Lo. World Book , Taipei, 1953

Dans la tradition des classifications de la connaissance de Francis Bacon et de Diderot, revisitée par des conceptions d’Elisée Reclus, Li Shizeng imagine une classification du monde en forme pyramidale en trois sujets : 1) les connaissances générales, philosophiques et encyclopédiques, 2) mathématiques, physique et sciences naturelles 3) sociologie, sociotechnique, politique, etc.

L’écrivain argentin Jorge Luis Borges était lui aussi fasciné par les classifications. Dans son essai de 1942 El idioma analítico de John Wilkins, Borges détaille une taxonomie des animaux supposément tirée d’une ancienne encyclopédie Chinoise : l’ Emporio celestial de conocimientos benévolos.
La liste comprend 14 catégories d’animaux :

(a) pertenecientes al Emperador : appartenants à l’Empereur ;
(b) embalsamados : embaumés ;
(c) amaestrados : dressés ;
(d) lechones : cochons de lait ;
(e) sirenas : sirènes ;
(f) fabulosos : fabuleux ;
(g) perros sueltos : chiens déchaînés ;
(h) incluidos en esta clasificación : inclus dans cette classification ;
(i) que se agitan como locos : s’agitant comme des fous ;
(j) innumerables : innombrables ;
(k) dibujados con un pincel finísimo de pelo de camello : dessinés avec un très fin pinceau de poil de chameau ;
(l) etcétera : et coetera ;
(m) que acaban de romper el jarrón : qui viennent de casser le vase ;
(n) que de lejos parecen moscas : qui, de loin, ressemblent à des mouches.

Bien que Jorge Luis Borges ait vécu à Genève, rien ne permet de croire qu’il ait pu connaître la Bibliothèque Sino-Internationale. Mais un amusant lien indirect existe : Borges attribue (toujours supposément) la découverte de l’Emporio au traducteur Frank Kuhn, un personnage bien réel.
Né en 1884, mort en 1961, Franz Kuhn est connu pour sa traduction de Midnight (子夜) de Mao Dun (茅盾 1896-1981), un ouvrage qui lui aurait été recommandé par Hu Tienshe 胡天石 3Franz Kuhn, préface de Midnight, le directeur de la Bibliothèque Sino-Internationale.
Une photographie de Franz Kuhn est conservée aujourd’hui dans le fonds de la BSI déposé à la Bibliothèque Centrale de Taiwan. Non datée, elle porte la dédicace : Franz Kuhn Ihr ergebener. Mit guten Wünschen für Ihr Institut u. freundl. Empfehlungen : votre dévoué Franz Kuhn, avec mes bons voeux pour votre Institut et mes hommages amicaux.

  • 1
    Tsi Lun, Catalogue des livres sinologiques en langues autres que le Chinois de la Bibliothèque Sino-Internationale, Genève, 1939
  • 2
    The World Encyclopedia and The Complete Works of the Four Libraries / by Yi Yu-Ying and Yang Chia-Lo. World Book , Taipei, 1953
  • 3
    Franz Kuhn, préface de Midnight

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut